Top

Retard de langage : le Makaton ça marche !

makatonLe Makaton est une méthode de rééducation pour les enfants qui ont un retard de langage. Basée sur la langue des signes, la méthode questionne beaucoup les parents et leur entourage : si mon enfant apprend les signes, va-t-il encore avoir la motivation de parler ? Je voudrais donc vous raconter la progression de mon fils qui pratique le Makaton depuis 1 an.

Le contexte

Lorsque nous avons commencé la méthode Makaton, mon fils Florian prononçait distinctement moins de 5 mots et indistinctement (compréhensibles par nous seuls) moins d’une dizaine de mots. Il avait 2 ans et 8 mois. Il avait une bonne compréhension de ce que nous lui disions mais il avait beaucoup de mal à communiquer et les repas familiaux viraient régulièrement à la tragédie grecque… Il était suivi en orthophonie depuis 8 mois, ce qui n’avait pas été inutile mais lui avait surtout permis de progresser dans la prononciation des voyelles.

Le Makaton ça fonctionne

Nous avons commencé le Makaton en septembre, à raison de 2 séances d’orthophonie par semaine. Après un mois et une douzaine de signes, la communication était grandement facilitée. Florian pouvait par exemple exprimer ce qu’il voulait pour le dessert et croyez-moi les repas s’en trouvaient vraiment apaisés !
Après 3 mois, il a commencé à faire des signes de manière spontanée, sans que nous les lui suggérions. Il a ainsi acquis une véritable autonomie en termes de communication.
Après 6 mois, il avait acquis le « rythme » des mots et commençait à tenter de prononcer tous les mots que nous signions. Il conservait des problèmes de prononciation (qu’il a toujours d’ailleurs) mais disait par exemple « o-o-a » pour « chocolat ». Un début…
Après 9 mois, il a pu associer des signes entre eux et commencer à construire des phrases.
Aujourd’hui (après 1 an donc), il est capable de prononcer n’importe-quel mot comportant les consonnes qu’il maîtrise : M,N,P,B,D,T. Il construit des phrases. La structure des phrases affirmatives n’est pas loin d’être comprise et les pictogrammes l’aident à mettre les mots dans le bon ordre. Il nous faut maintenant nous discipliner pour ne pas oublier de faire les signes sur les mots qu’il ne prononce pas bien…

Bien sûr il y a encore du travail, notamment en termes de prononciation, mais que de progrès depuis un an !

Pour en savoir plus :

les explications d’une orthophoniste : http://monulysses.blogspot.fr/2015/06/le-makaton-et-nous.html
> le Makaton à la maison
> Communiquez avec les signes pour développer le langage

 

Découvrez aussi nos livres adaptés aux enfants qui ont des difficultés de langage et de prononciation :

imagier du T et du D - couv - spirale imagier du M et du N - couv - spiraleimagier du B et du P - couv - spirale

Imagier des tous premiers sons - couv - spirale comptines simples et simplifiées - couv - spirale Abécédaire - couv - spirale

A LIRE ÉGALEMENT :

 

,

Soyez le premier à commenter.

Laisser un commentaire