Top

Un rangement façon Montessori : comment, pourquoi ?

rangement montessoriQu’elles sont belles les photos de chambres « Montessori », toutes bien rangées ! En quoi les principes de rangement Montessori peuvent-ils aider le développement de votre enfant ? Comment les appliquer simplement ?

Quels sont les grands principe de rangement « Montessori » et en quoi peuvent-ils aider votre enfant ?

Accessibilité

Dans une chambre Montessori, tous les jouets sont à la portée de l’enfant. Non seulement il peut les attraper et les ranger seul mais en plus, les jouets sont adaptés à son âge ou à ses capacités. Cela permet à l’enfant d’être autonome pour choisir ses jouets mais également pour les ranger. De plus, le choix de jouets adaptés à ses capacités permet de stimuler l’enfant sans le mettre en difficulté.

Classification, conceptualisation

Le rangement organisé permet de développer la conceptualisation, par exemple la classification et l’association entre image et objet (nous verrons plus loin l’utilisation des étiquettes de rangement).

Stimulation visuelle

Dans une chambre Montessori, les jouets sont disposés de façon à être visibles par l’enfant (pas de coffre à jouet fourre-tout, pas d’empilement de jouets qui ne permettent pas à l’enfant de s’y retrouver). Cette disposition permet une stimulation visuelle qui élargit l’horizon de l’enfant. Autrement dit, une fois ses jouets correctement disposés, il va jouer plus volontiers avec des jouets différents.

Autonomie

Enfin, la chambre Montessori renforce l’autonomie de l’enfant dans les gestes du quotidien. Par exemple, si l’enfant est en âge de s’habiller, ses vêtements sont mis à sa portée ou un marche pied est mis en bas de son armoire pour qu’il puisse y accéder. Un miroir est également mis à sa portée, ainsi qu’un endroit pour s’asseoir quand il s’habille.

Quelques actions simples pour faire une chambre Montessori

1/ Je trie

La première chose à faire est de trier. Les chambres d’enfant sont souvent bien plus pourvues en jouets que ce que l’enfant peut réellement utiliser. On commence donc par retirer :
– les jouets que l’enfant n’utilise plus (soit parce-qu’il a grandit, soit parce-qu’il ne s’y intéresse plus)
– les jouets cassés ou ceux auxquels il manque des pièces
– les jouets que l’enfant n’utilise pas encore (non adaptés à son âge)

 

2/ Je mets à portée de l’enfant

On met les jouets à portée de l’enfant. On évite les empilements, on ajoute un marche-pied dans la chambre si les jouets sont rangés en hauteur.
Si les jouets sont rangés dans des boîtes ou des tiroirs, on met des étiquettes pour qu’il trouve facilement les jouets et qu’il puisse ensuite les ranger.

rangement montessori

Voici quelques étiquettes que vous pouvez imprimer et plastifier (cliquez sur l’image pour ouvrir le document) :

ériquettes jouets montessori

 

3/ J’organise les gestes du quotidien

Où l’enfant s’habille-t-il ? Est-ce que ses vêtements sont à sa portée ? Est-ce qu’il a un miroir ? Peut-il s’asseoir pour mettre son pantalon ?
Pour favoriser l’autonomie de nos Tortunettes, on leur fait un petit coin pour l’habillage.
Deux coussins, un miroir et quelques étiquettes peuvent suffire.

coin habillage

 

DSC01471

Voici quelques étiquettes à imprimer pour les vêtements (cliquez sur l’image pour ouvrir le document) :

ériquettes vetements montessori

 

,

Soyez le premier à commenter.

Laisser un commentaire