Top

Les bienfaits du massage parent-enfant

massage enfantLes relations avec nos enfants Tortunettes ne sont pas exemptes de stress. Le massage parent-enfant est en vogue avec les nouveaux nés mais il peut aussi être pratiqué sur des enfants plus âgés pour un moment de détente partagé. Voici les explications d’une instructrice en massages parents-enfants.

 

Pourquoi masser son enfant ? Quels bénéfices en attendre ?

Le massage permet de resserrer les liens avec son enfant et de communiquer avec lui d’une manière différente, quelque soit son âge.
Le massage des enfants a de nombreuses vertus pour l’enfant : il améliore le sommeil et la concentration, il permet de travailler sur la notion de respect de son corps et du corps de l’autre, sur l’intégration du schéma corporel et sur les 5 sens.
La massage permet également d’apaiser les parents, de leur donner confiance dans leurs capacités à calmer leur enfant, à le soulager, à lui apporter du bien-être.

Comment se passe un atelier de massage ?

Ce sont les parents qui massent leur enfant : l’instructrice montre les mouvements sur un poupon ou sur un autre adulte. L’accent est mis sur le respect de l’enfant : on lui demande la permission avant de le masser – et on respecte sa décision !-, on fait attention à ses besoins fondamentaux : manger, boire, dormir, rester dans les bras pour observer…

L’atelier peut être collectif ou individuel.
Lorsqu’il est collectif, l’instructrice favorise les échanges entre parents. Les séances de massage pour bébés comprennent des discussions sur différents thèmes liés à la puériculture. Avec des enfants plus grands, l’instructrice inclut des activités d’éveil (éveil sensoriel, motricité). Des ateliers sont même organisés dans les écoles.
Lorsque la séance est individuelle, l’instructrice adapte la séance aux besoins exprimés par les parents.

En quoi les massages peuvent-ils être particulièrement adaptés à des enfants qui ont un retard de développement ?

Parfois, quand les enfants ne se développent pas comme les autres, les parents sont déstabilisés. L’inquiétude les gagne, le stress monte, la relation avec l’enfant peut en être modifiée. Par ailleurs, en cas de retard de développement, les enfants vont être souvent observés, « évalués ». Les parents vont courir de spécialistes en spécialistes. Pas simple.
Avec le massage, on se pause, on prend son temps, on n’a pas d’attente et on respecte le rythme de l’enfant sans jugement. Ça change tout.
Pendant le massage, le parent et l’enfant vont sécréter des hormones de bien-être, ce qui contribuera à apaiser les éventuelles tensions individuelles et familiales.
Avec ce toucher bienveillant, non médicalisé, l’enfant découvre les limites de son corps (schéma corporel), il prend confiance en lui et en son parent qui l’apaise.

Un grand merci à Maryline Quéré pour ses explications !

Pour en savoir plus :

> sur le massage dans les écoles 
> sur le massage des bébés
> sur les ateliers de Maryline

Soyez le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.