Top

Retard de la marche : comment aider son enfant ?

retard marcheS’il est une compétence que les parents attendent souvent avec impatience chez leur enfant, c’est la marche ! Outre l’autonomie qu’elle fournit à l’enfant, elle est souvent considérée comme tout un symbole en termes de développement. Comment aider son enfant lorsque celui-ci tarde à marcher ?

Quand s’inquiéter lorsque bébé ne marche pas ?

La marche arrive généralement entre 9 et 18 mois. Même chez les enfants sans difficulté particulière, on constate donc des écarts significatifs sur l’âge de la marche :

Certains pédiatres ne considèrent qu’il y a un retard de la marche qu’à 24 mois. Cependant, à 18 mois il semble conseillé de consulter un pédiatre si votre enfant ne marche pas. Celui-ci vous proposera certainement des examens complémentaires comme par exemple un bilan psychomoteur.

 

Quels sont les pré-requis de la marche ?

On s’attend souvent à ce que bébé marche à quatre pattes avant de se mettre debout. Mais les enfants passent par des techniques très différentes avant d’accéder à la marche debout (par exemple se traîner sur les fesses) et la marche à quatre pattes n’est pas un pré-requis.
Il n’y a pas de prérequis en termes de méthode mais il y a des prérequis physiques :
– l’enfant doit avoir la tonicité ou les muscles nécessaires,
– l’enfant doit avoir l’équilibre qui lui est donné par une posture adéquate,
– il doit avoir une confiance suffisante et la motivation nécessaire pour marcher…

Comment aider son enfant à marcher ?

Développer sa tonicité :

L’enfant doit avoir les muscles nécessaires à la position debout. Pour l’aider à développer ces muscles, voici deux astuces :
– Aménagez sa chambre de sorte qu’il ait besoin de se mettre sur les genoux, ou debout s’il en est capable, pour jouer. Vous pouvez par exemple placer ses jouets préférés sur de petites tables. Vous pouvez varier les supports (petite table, marche-pieds de différentes hauteurs, …) pour que les jouets soient à des hauteurs différentes de façon à ce qu’il soit obligé de varier ses positions. Vous pouvez également investir dans une table de jeu. Celles que l’on trouve dans le commerce sont très colorées et « attractives » pour l’enfant :

table jeu

Enfin, vous pouvez tout simplement jouer avec lui sur la table du salon…
L’objectif est qu’il passe le plus de temps possible agenouillé ou debout pour renforcer ses muscles.

Profitez du changement de couche pour lui faire faire un peu de gymnastique : lui plier et déplier les jambes, lui faire faire des ronds avec les genoux, … le tout accompagné d’une comptine pour qu’il trouve cela plaisant !

Travailler sa posture :

Une autre condition de la marche est la capacité de l’enfant à tenir sa posture, à avoir un bon maintien du dos. Voici quelques idées pour l’aider :
Lorsqu’il est assis, faites lui manipuler des jouets qui sont un peu à distance de son tronc. Par exemple, faites le jouer avec un de ces animaux qu’il peut faire rouler autour de lui :

chenille

Donnez-lui un grand imagier qui nécessitera qu’il se penche un peu pour tourner les pages :

http://livre.fnac.com/a2804905/Marie-Delhoste-Mon-grand-abecedaire-alphabetique

– Lorsqu’il mange, faites en sorte qu’il ne soit pas appuyé contre le dossier de sa chaise.

Donnez lui confiance et motivation :

La confiance de l’enfant vient souvent autant de son caractère que de la manière dont il est accompagné. Voici tout de même quelques astuces pour le mettre en confiance :
Ne lui montrez pas votre inquiétude et votre impatience de le voir marcher (plus facile à dire qu’à faire, je sais !!). Il est important qu’il ne soit pas trop sous pression…
– Faites lui un environnement sécurisant : peut-être est-ce le moment de mettre un tapis sur le carrelage du salon ?
– Montrez-lui que vous êtes là. Ne vous amusez pas à lui lâcher la main sans le prévenir. Il a besoin de savoir qu’il peut compter sur vous. S’il marche bien quand il est tenu et que vous pensez qu’il pourrait marcher seul, prévenez-le : « dans quelques pas je vais te lâcher la main mais je resterai tout prêt de toi « .

Certains enfants se débrouillent tellement bien à quatre pattes qu’il n’ont pas suffisamment de motivation pour passer au stade suivant. Pour le motiver, vous pouvez :
– l’encourager dès qu’il se met debout ou bien fait quelques pas en se tenant,
– mettre ses jouets en hauteur pour qu’il n’y accède bien que debout ou bien mettre juste devant lui, à hauteur d’yeux, quelque chose qu’il aura envie d’attraper (des bulles par exemple…),
– l’emmener se promener avec d’autres enfants qui viennent d’apprendre à marcher.

Accompagner ses mouvements

Une dernière chose pour accompagner votre enfant : accompagnez les mouvements qui lui sont difficiles lorsqu’il essaie de se mettre debout. Par exemple, s’il se déséquilibre lorsqu’il pose le premier pied à plat, montrez lui comment le poser légèrement de biais pour se stabiliser. Pour cela, prenez son pied et faites-lui faire le mouvement. Il se peut aussi que ce soit le passage de la position assise à la position à genoux qui lui pose problème. A vous de l’observer pour voir les mouvements qui coincent et l’accompagner dans ces mouvements.

Et pour finir, évitez les sols glissants ou les chaussettes (une petite vidéo pour illustrer…) :

Voilà, n’hésitez pas à partager vos astuces ci-dessous !

2 réponses Retard de la marche : comment aider son enfant ?

  1. Les Tortunettes Admin 14 septembre 2015 at 10 h 05 min #

    Bonjour, je suis entièrement d'accord : les parcs de jeux sont plutôt une bonne idée pour travailler la motricité. Tous ne sont pas adaptés aux tous tous petits (par exemple dans certains, même dans l'espace "bébé", il y a une piscine de balles à traverser : un peu dur pour un enfant qui ne marche pas…).
    Retrouvez toutes les adresse de parcs de jeux dans l'article : http://lestortunettes.blogspot.fr/2015/08/un-parc-de-jeu-en-attendant-le-retour.html

  2. Anonyme 14 septembre 2015 at 8 h 55 min #

    Bonjour,

    Je suis papa d'une petite fille et vos conseils sont vraiment très utiles ! J'ai eu aussi vent que les parc de jeux sont très bon pour le développement des enfants, que les amener dans un espace bébé permettait un épanouissement personnel favorable au développement de la motricité chez l'enfant. Du coup je suis allé dans un parc à Lyon c'est le complexe Park évents et leur espace bébé est très bien. Cela a été un régal de jouer avec ma petite chérie et de l'aider à se développer. Je vous le conseille =)

Laisser un commentaire